vendredi 12 juin 2015

Nomination au poste de Secrétaire Nationale en charge de la Santé

Ce jeudi 11 juin 2015, Nicolas Sarkozy a nommé 29 binômes de Secrétaires nationaux et a souhaité que je sois, au côté de mon collègue Arnaud ROBINET, en charge des questions de Santé. Je tiens sincèrement à le remercier pour cette marque de confiance.

En tant secrétaire nationale de l’UMP chargée des politiques de santé publique et vice-présidente du groupe Les Républicains à l’Assemblée Nationale, j’ai dès mon premier mandat de députée, fait de la santé des Français une de mes priorités.

C’est pourquoi, en 2009, j’ai tenu à rédiger un rapport d’information sur la santé des femmes et travaillé sur la Charte d’engagement volontaire sur l’image du corps et contre l’anorexie dont j’ai défendu ardemment les prémices à l’Assemblée Nationale sous la précédente mandature en 2008, puis à l’occasion du Projet de Loi santé examiné en mars dernier sur lequel j’ai déposé plus de 80 amendements en commission puis en séance. Toujours dans le cadre des problèmes liés à l’image du corps, j’ai fait de la lutte contre l’obésité une de mes priorités en rédigeant un rapport parlementaire contenant plus de 90 propositions pour vaincre ce fléau.

Ainsi, en tant que membre de la Commission des affaires sociales, je maintiens un lien permanent avec l’ensemble des professionnels de santé et je suis l’auteure de nombreuses propositions de loi qui touchent au domaine de la santé telles que l’encadrement de la publicité pour les produits trop gras, trop sucrés sur les écrans jeunesse, l’autorisation du don d’ovocytes aux centres privés, l’amélioration de la prévention bucco-dentaire, la lutte contre le tourisme de transplantation d’organes et plus récemment la lutte contre le recours à une mère porteuse et bien d’autres sujets.

Je suis de celles et ceux qui pensent que la personne humaine n’est pas une marchandise que l’on peut acheter ou vendre.

Nous devons nous unir et je souhaite écrire, aux côtés de ceux qui partagent nos valeurs, une nouvelle histoire pour que la liberté, l’égalité et la fraternité raisonnent plus que jamais dans notre pays.