mercredi 29 avril 2015

Valérie Boyer : "70 ans après le premier vote des femmes, rendons hommage aux combattantes de la Liberté"

Il y a 70 ans le suffrage devenait réellement universel avec le vote de 12 millions de femmes pour les élections municipales de 1945.

Le 29 avril 1945 restera une date symbolique pour celles et ceux qui se sont battus et se battent encore pour l’égalité entre les Hommes et les Femmes.

En ce jour, je veux rendre hommage à la marseillaise Germaine Chapuis, première femme ministre de plein exercice dans l’Histoire de notre République, ainsi qu’aux femmes du XXe siècle qui ont obtenu des victoires importantes, après des années de non-droit : l’obtention du droit de vote en 1944, le droit des femmes mariées à exercer une profession sans l’autorisation de leur mari en 1965, la loi Veil de 1975 sur l’Interruption Volontaire de Grossesse dont nous avons commémoré les 40 ans ou encore la loi Copé-Zimmermann de 2011 relative à la parité dans les conseils d’administration.

Pourtant, il reste encore tant de chemin à parcourir notamment en matière d’égalité salariale et de parité politique.

Concernant les égalités salariales entre les hommes et les femmes, je ne peux que regretter qu’en 2015, les écarts de rémunération puissent atteindre 9% à 15% !
Au niveau de la parité,  plus de 16 ans après la réforme constitutionnelle et l’adoption de 9 lois, certains chiffres nous démontrent à quel point des efforts doivent être faits pour assurer une représentation européenne, nationale et locale, plus juste et plus équilibrée. En effet, il y a seulement 44 % de femmes au Parlement européen, 26,9 % à l’Assemblée Nationale, 25 % au Sénat, 7,7 % à la présidence du Conseil Régional, 10 % à la Présidence du Conseil Général ou encore 16 % de femmes qui sont maires.


70 ans après le premier vote des femmes en France, n’oublions pas que rien n’est jamais acquis pour l’Egalité et rendons hommage aux combattantes de la Liberté !