mardi 17 février 2015

Valérie Boyer : "Manuel Valls veut mettre au pas sa majorité"

Ce mardi, alors que nous devions voter la loi Macron, notre gouvernement a engagé sa responsabilité sur la base de l’article 49-3 de notre Constitution.

L’utilisation de cet outil constitutionnel est un véritable signe d’impuissance ! En tentant d’imposer la loi Macron, le Gouvernement Valls met définitivement un terme au débat démocratique et bâillonne l’Assemblée Nationale.

Une nouvelle fois le Président Hollande doit faire face à ses contradictions. En effet, il avait déclaré le 5 janvier dernier, sur France Inter, qu’il souhaitait pour la loi Macron « un dialogue avec le Parlement », suivi d’un vote sans utilisation de « méthodes contraignantes » comme la mise en œuvre de l’article 49-3.

Aujourd’hui, le Président de la République vient d’enterrer une nouvelle promesse et le Premier Ministre cherche à mettre au pas sa majorité !