mardi 18 février 2014

Discours à l'occasion de l'inauguration de la salle de l'Affranchi à Saint Marcel




Mesdames et Messieurs,


Je suis particulièrement heureuse de participer aujourd'hui à l'inauguration de l'Affranchi et des travaux de rénovation et d'extension de cet équipement culturel, situé au cœur de Saint Marcel, un quartier dont le développement et le devenir me tiennent profondément à cœur.

Au titre de mes différents mandats, mais également de ma délégation à la Politique de la Ville, pour laquelle la culture constitue un vecteur privilégié de développement social et éducatif, un facteur d'intégration et de cohésion sociale, de dynamisme et de mobilisation des énergies dans les quartiers de Marseille.

Les images et les souvenirs des belles manifestations organisées tout au long de l'année capitale de la Culture en 2013 sont encore dans toutes nos têtes pour l'illustrer et en témoigner.

Véritable lieu d'échange, de rencontre et de mixité sociale, l'Affranchi constitue ainsi depuis 1998 un équipement inscrit dans la proximité, mais rayonnant également bien au delà de la seule Vallée de l'Huveaune.
En 15 ans, l'Affranchi a ainsi accueilli plus de 500 événements culturels et 50 000 personnes.

Les nouveaux espaces aujourd'hui créés vont lui permettre d'étendre plus encore ce rayonnement et les activités qu'il propose autour des cultures urbaines : deux salles de répétition, des ateliers, un bureau de production, un nouvel accueil du public. Des travaux portés par la Ville de Marseille qui souhaite faire de ce lieu un équipement de grande qualité, moderne et adapté aux pratiques artistiques qu'il développe, notamment auprès des jeunes du quartier : danse hip hop, musique assistée par ordinateur, graff, …. et toutes les composantes des cultures urbaines.

Un équipement qui vient s'ajouter à bibliothèque municipale de la Grognarde, dernièrement rénovée, et au château de la Buzine, réhabilité là encore par la Ville, et qui vient compléter l'offre culturelle encore sous dimensionnée de la Vallée de l'Huveaune, mais que la Ville a à cœur de soutenir et de développer.


L'Affranchi constitue un équipement central dans la démarche engagée depuis 2011 par la Politique de la Ville, autour de la dynamique culturelle et de la mise en réseau de tous ses acteurs de la Vallée de l'Huveaune, qu'ils soient structures publiques ou associatives.
Et dynamique au sein de laquelle l'Affranchi et sa direction ont un rôle particulièrement moteur et actif.

Son directeur co-anime ainsi avec l'équipe du GIP Politique de la Ville que je préside, une commission Cultures Urbaines, marque de sa volonté constante de faire partager son expérience et son rayonnement aux habitants du quartier, des cités alentours, et plus globalement aux jeunes de toute la Vallée.

La Politique de la Ville est également partenaire d'une grande opération musicale portée par l'Affranchi, le « Buzz Booster », qui aura un écho local avec un événement organisé autour de la danse hip hop au printemps prochain, avec la Compagnie 13ème Cercle (projet CUCS “Danse dans le cercle”, financé à hauteur de 15 000€).
Ce projet dans lequel le directeur de l’Affranchi s’implique totalement illustre la philosophie partagée avec la Politique de la Ville : faire se rencontrer les artistes de haut niveau et les jeunes des cités ; soutenir les talents locaux, permettre au plus grand nombre d'accéder à la culture et à la qualité.

Cela passe par la mobilisation d'un réseau d'artistes, mais aussi des centres sociaux et de toutes les petites associations qui font vivre culturellement le territoire et diffusent auprès de la jeunesse les pratiques urbaines les plus en pointe.

En ce sens, l'Affranchi joue un rôle bien plus grand que celui d'un simple opérateur culturel, il partage ses compétences, ses réseaux professionnels, ses techniciens, sa programmation, et ses espaces aujourd'hui rénovés, et les met au service des jeunes et des habitants de tous les quartiers environnants.

C'est pourquoi je me réjouis que la Ville accompagne cette démarche exemplaire. Et j'espère que nous pourrons tous nous réjouir un jour de la naissance prochaine de nouveaux talents, originaires de Saint Marcel ou des environs, et qui auraient fait leurs premiers pas dans ce magnifique équipement, mis au service des artistes mais surtout des habitants et de tous les jeunes qui nous entourent aujourd'hui.