lundi 30 septembre 2013

Valérie BOYER remet la médaille de l'Assemblée nationale à Mme Elizabeth Bui

Remise de médaille à Mme Bui
En présence de Roland Blum, Maurice Rey et Isabelle Savon


Chers amis,
Cher M. et Mme BUI,
Chère Elizabeth,

Déjà toute jeune au Vietnam à Dalat, vous aviez cette bonté et cette volonté de faire partager en apprenant le français aux enfants qui attendaient avec impatience le moment du goûter que vous leur apportiez et en voulant soigner les malades.

Arrivée à 14 ans en France après avoir connu les épreuves terribles de la guerre du Vietnam, vous n'avez pas perdu cette générosité et lui avez donné tout son sens en visitant les personnes âgées seules, en les aidant dans leur vie quotidienne, et en continuant l'enseignement du français pour les vietnamiens nouveaux arrivants et le vietnamien aux petits français d'origine vietnamienne.

A Marseille, l'on vous connaît comme la pharmacienne du Marché provençal où vous avez créé votre officine il y a 47 ans! En tant d'années, vous avez su créer des relations privilégiés avec les patients, que vous suivez de génération en génération. Vous n'êtes pas seulement celle à qui l'on vient acheter des médicaments, mais également celle à qui l'on vient se confier, demander conseil. Votre parole et votre écoute sont un véritable médicament pour les gros et les petits tracas du coeur!

C'est au plus près des gens, à leur contact, que vous vous épanouissez pleinement. 
C'est d'ailleurs pour cette raison que, pourtant 1er prix de thèse avec les félicitations du jury (sur les effets phytotoxiques secondaires d'insecticides organo-phosporés), vous avez refusé à plusieurs reprises des postes à très hautes responsabilités à la Faculté de Médecine et de Pharmacie avec le professeur Pélissier, au Canada, et aux Etats Unis où le Président de l'Université du Michigan à Ann Arbor a déroulé le tapis rouge pour vous garder!

Mais, votre bonheur, votre sentiment d'utilité, ce sont les autres; c'est apporter votre aide, votre conseil aux autres, toutes ces générations qui viennent vous voir. Vous êtes la sagesse de notre quartier.

Et pour vous en remercier, je tiens à vous remettre en ce jour, entourée de vos amis et de votre famille, la médaille de l'Assemblée nationale.