mercredi 29 mai 2013

Valérie BOYER au Parlement européen pour défendre la pénalisation de la négation du génocide arménien


Valérie BOYER participait ce matin à la conférence « Armenian genocide, a bridge for the reconciliation of nations » au Parlement européen à l’invitation d’Eleni Theocharous Députée européenne (chypre) et présidente du groupe d’amitié Europe-Arménie avec qui Mme Boyer s’était rendue en Arménie et au Haut-Karabagh la semaine du 24 avril dernier.
La Députée française, auteur de la Loi visant à pénaliser la négation ou la minimisation du génocide arménien malheureusement censurée par le conseil constitutionnel a rappelé la force de son engagement et l’importance de pouvoir s’exprimer devant le Parlement européen sur un combat intrinsèquement européen : « La France doit transposer la décision-cadre 2008/913/JAI du Conseil de l’Union européenne sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie. A l’approche du centenaire du génocide arménien, la propagande négationniste, aussi bien turque qu'azérie, continue de se développer sur le sol français. Aujourd'hui plus que jamais, la voix de notre pays doit s'élever pour défendre les valeurs de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Le pétrole n’achète ni la mémoire, ni les Droits de l’Homme. »