mardi 9 avril 2013

Valérie BOYER et Roland BLUM obtiennent la prise en charge financière par la puissance publique des travaux de confinement pour les riverains de l’usine Arkema

Le combat que nous menons avec Roland BLUM pour la prise en charge financière des travaux de confinement rendus obligatoires pour les riverains de l’usine Arkema de Saint-Menet ont porté leurs fruits.
En effet, vendredi dernier lors d’une réunion avec le Préfet et les partenaires institutionnels, et à laquelle nous étions bien entendu présents, nous avons obtenu l’assurance que les frais ainsi occasionnés seront intégralement pris en charge par la puissance publique. La double peine subie par les habitants des 600 logements situés dans la zone d’aléa, qui en plus des risques encourus du fait de la proximité de l’usine Arkema, auraient dû supporter un coût de mise aux normes avoisinant les 2 500 euros par logement, est donc bel et bien levée.
 
C’est en interpellant maintes fois le Ministre de l’Ecologie par des Questions au Gouvernement, c’est en proposant un texte de Loi visant à mettre à la charge de l’État, des collectivités territoriales et des industriels le diagnostic et les mesures de protection des populations dans le cadre des plans de prévention des risques technologiques en zones urbaines, c’est en travaillant étroitement avec le Préfet, que nous avons obtenu cette victoire. Je me réjouis pour les habitants qui vont enfin pouvoir souffler et je serai bien entendu présente tout au long de la mise en place du dispositif pour assurer sa sanctuarisation totale.