jeudi 18 avril 2013

En commission des affaires sociales, les Députés socialistes persévèrent dans leur entreprise de destruction de la famille

Hier en commission des affaires sociales, les députés socialistes, qui pourtant posent en parangons de la justice sociale, ont voté contre la proposition de loi autorisant le cumul du minimum vieillesse avec un revenu professionnel. Un texte juste, un texte social qui permet à ceux qui perçoivent un minimum vieillesse de 787 euros par mois de cumuler une activité professionnelle dans la limite d’1,2 smic pour une personne seule et 1,8 pour un couple. Oui, mais voilà, un texte porté par l’UMP. Serait-ce là que le bât blesse ? Aujourd’hui, lorsque ces personnes travaillent, leurs revenus sont déduits du minimum vieillesse. Cette Proposition de Loi a pour ambition de diminuer la pauvreté des personnes âgées en permettant aux 421 933 bénéficiaires du minimum vieillesse une amélioration potentielle de leurs revenus de l’ordre de 565 € pour une personne seule et de 806 € pour un couple, un dispositif qui ne coûtera pas un centime à l’Etat. Force est de constater que les socialistes persévèrent dans leur entreprise de destruction de la famille et des classes moyennes tout en faisant preuve d’un sectarisme ahurissant.