mercredi 6 mars 2013

AMNISTIE "SOCIALE" : LE PS PACTISE AVEC LES COMMUNISTES

Suite à l’adoption par le Sénat mercredi dernier d’une proposition de loi communiste d'amnistie des délits pour des faits commis lors de mouvements sociaux, j’appelle le Président du Conseil économique, social et environnemental, assemblée consultative du monde socio-professionnel, à se saisir de ce texte. Le CESE avait d’ores et déjà joué les effarouchées en jugeant irrecevable la saisine par pétition citoyenne sur le mariage pour les personnes de même sexe signée par 700 000 personnes, il est temps que le Conseil prenne ses responsabilités et toute la mesure de sa mission en se saisissant de ce nouvel acte de soumission aux desiderata d’une minorité. Pour faire plaisir à quelques syndicalistes, le parti socialiste pactise avec les communistes, une espèce en voie de disparition dans d’autres pays qui les exposent dans des vitrines de Musée comme dans la Maison de La Terreur de Budapest. Hollande adopte ainsi la stratégie du torrero qui agite une muleta pour masquer ses contradictions, ses échecs, au détriment des français, et désespère les chefs d’entreprises français et les investisseurs étrangers qui ne peuvent comprendre que la France fasse preuve d’un tel laxisme. Pour autant, Hollande ne parvient pas à satisfaire totalement les cégétistes qui veulent aller plus loin… A quand une médaille pour les syndicalistes qui séquestrent les patrons ?